Search

Menu

Communiqués de presse

Dépôt du Résumé du plan d’entreprise de la SADC

Communiqués de presse

OTTAWA – 21 octobre 2020 – Le Résumé du plan d’entreprise de la Société d’assurance-dépôts du Canada (SADC) a été déposé au Parlement aujourd’hui.

Le plan d’entreprise quinquennal établit cinq grands objectifs stratégiques pour les exercices 2020-2021 à 2024-2025 :

  • Risques stratégiques – transformer le programme de gestion des risques de l’entreprise
  • Capacité de règlement – accroître la capacité de la SADC à régler rapidement et efficacement la faillite de toute institution membre
  • Risques opérationnels – moderniser les systèmes de remboursement des dépôts assurés et renforcer les pratiques en matière de sécurité des données
  • Risques organisationnels – mettre en œuvre le plan et la stratégie en matière d’organisation et de culture
  • Risque de réputation – mieux faire connaître la protection d’assurance-dépôts de la SADC auprès du public

L’assurance-dépôts de la SADC est un élément essentiel de la résilience du système financier canadien. Nous nous devons d’assurer et même d’accroître la qualité de cette protection.

« En raison de l’incertitude actuelle, la SADC doit adapter ses activités afin de respecter sa priorité absolue qui est de répondre aux attentes des Canadiens, d’expliquer M. Peter Routledge, président et premier dirigeant de la SADC. Nous avons prévu des plans flexibles pour mieux faire face à l’incertitude et protéger les déposants en tout temps. »

Le Résumé du plan d’entreprise (PDF, 2.18 Mo) comprend un résumé du budget d’exploitation, du budget des investissements et du plan d’emprunt de la SADC pour 2020-2021.

La SADC est une société d’État fédérale établie en 1967 pour protéger les épargnes des Canadiens. En protégeant près de 970 milliards de dollars en dépôts confiés à plus de 80 institutions membres, elle contribue à la stabilité du système financier. À titre d’autorité de règlement, elle est responsable de régler la faillite de ses institutions membres, les petites comme les grandes. Sont membres de la SADC des banques, des coopératives de crédit fédérales, des sociétés de prêt et de fiducie ainsi que des associations régies par la Loi sur les associations coopératives de crédit qui acceptent des dépôts. La SADC finance ses activités avec les primes que lui versent ses institutions membres. Elle ne reçoit pas de fonds publics. Depuis sa création, elle a réglé la faillite de 43 institutions membres qui ont touché quelque deux millions de Canadiens. Pas un n’a perdu un seul de ses dépôts assurés par la SADC.

– 30 –

Pour plus de renseignements :

Brad Evenson
Directeur, Communications et Affaires publiques
Tél. : 613-943-4395
Courriel : media@sadc.ca

Back to top